Home » Ces leurres et autres nourritures by Paz Boïra
Ces leurres et autres nourritures Paz Boïra

Ces leurres et autres nourritures

Paz Boïra

Published 2008
ISBN :
88 pages
Enter the sum

 About the Book 

Une image par page, seule, mais toujours une autre à ses côtés qui l’attire et la délaisse, s’oublie et reste. Timides et fragiles, et pourtant fortes et fertiles, en un mot offertes, elles vont jouer un splendide spectacle. La vie.Il y aurait doncMoreUne image par page, seule, mais toujours une autre à ses côtés qui l’attire et la délaisse, s’oublie et reste. Timides et fragiles, et pourtant fortes et fertiles, en un mot offertes, elles vont jouer un splendide spectacle. La vie.Il y aurait donc une imposture, des leurres qui nous nourrissent. Peut-être qu’il y a des choses qu’on ne sait pas. Derrière les choses que l’on voit. Paz Boïra a délaissé la mine de graphite pour l’aquarelle. Les gris frottés pour de clairs rouges, verts et bleus. Contre toute attente, ce déploiement de couleurs se fait avec radical dénuement. Méandres, vapeurs, océans composent un missel alchimique qui convie à un rendez-vous intime et magique.Dans son livre précédent, Encore un exemple où la vie est comme ça, Paz Boïra nous avait déjà emmené dans son univers teinté donirisme et dérotisme. Le chemin quelle a choisi de suivre linscrit de facto dans le domaine de cette bande dessinée de poésie dont le collectif Frémok se veut le chantre. Avec ce nouvel opus au titre tout aussi suggestif, Ces leurres et autres nourritures, lartiste nous introduit dans un monde certes étrange, mais qui, de façon ostensible, se veut avant tout une méditation graphique sur la création et lacte créateur.On relèvera lévocation de quelques épisodes légendaires tel que la Visitation, Moïse livré au fleuve, une allusion au Déluge, etc. Ces allusions densifient un univers a priori banal et plat : la carte et les courbes de niveaux, le repassage, la conférence, la visite médicale, par exemple.Ce que Paz Boira sattache à faire est donc ni plus ni moins que de lier des événements extrêmement banals et singuliers et des événements à caractère mythologique et universel.Le réel se trouble quand le pli du tissu repassé dévoile ses secrètes images.Le livre se présente comme un maillage où la couleur et les motifs deviennent un langage qui sadresse au lecteur qui na plus quà créer son propre réseau de significations. Ce livre muet suscite en effet chez le lecteur une parole, un discours qui interroge les origines. Laccent mis par lauteur sur les origines du monde (cf. la référence au tableau de Courbet) et du livre renvoie le lecteur à sa propre origine.